« En Afrique, quand un vieillard meurt c’est une bibliothèque qui brûle »

Amadou Hampâté Bâ

J’en veux à la France.

J’en veux aux colons de m’avoir coupé de mes ancêtres, de mes parents, de ma famille. J’en veux aux colons d’avoir semé la zizanie dans mon peuple et de nous avoir laissé sans repères ou du moins avec des fausses frontières. J’en veux aux colons de nous avoir empêché, réprimé, supprimé. J’en veux aux colons d’avoir imposé une fausse langue à mes ancêtres. J’en veux aux colons de nous avoir réduits au rang de dialecte.

Qui êtes-vous pour juger de ce qu’est une langue ou ce qui ne l’est pas ? Qui êtes-vous pour fixer les critères ?

J’en veux aux colons d’avoir instillé à ma mère la honte et la peur de transmettre sa langue à ses enfants. Sans eux, j’aurais pu communiquer, échanger avec ma mère dans la langue de son cœur et non de ses peurs. J’aurais pu avoir une langue qui, elle, me materne. Une langue maternelle.

La langue c’est toute une vie, c’est tout un peuple qui s’en nourrit. C’est à cause de cela que la France a réussi à coloniser non plus seulement les corps mais aussi les esprits. Qu’elle continue à le faire encore à travers moi qui ne peut m’exprimer dans ma langue maternelle mais uniquement celle du colonisateur.

Pour un continent libre de ses chaînes, il est nécessaire que la hiérarchie entre les langues et les dialectes cesse. Il temps que les Africains reprennent le droit de s’exprimer dans une langue qui les materne et non les patronisent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.