“Aie confiance en toi-même, et tu sauras vivre.” 

Goethe

Il y a quelques semaines, une très bonne amie à moi m’a demandé comment elle pourrait faire pour avoir confiance en elle. A cette époque, je n’avais pas encore de blog, je n’ai donc pas pu partager ces conseils qui pourtant j’en suis sûre pourraient être utile au plus grand nombre. Je tiens donc à rectifier cela.

Pour commencer, afin d’avoir confiance en soi, il faut s’aimer. S’aimer ne veut pas seulement dire, se regarder devant le miroir et se dire « Je t’aime ». Cela peut être une première étape mais ce serait beaucoup trop simple si cela s’arrêtait là.

S’aimer c’est prendre soin de soi.

Prendre soin de soi veut dire prendre soin de sa santé physique mais aussi mentale. En effet, parfois parler à vos amis ou votre famille de ce qui passe dans votre vie n’est parfois pas suffisant pour y voir plus clair. Tout simplement parce qu’ils font partie de votre vie, vous connaissent et ont un avis sur ce qui est bon ou pas pour vous, pour votre avenir. Il est donc parfois difficile dans ces circonstances de réfléchir à son futur et à ce que l’on souhaite pour soi-même. Un.e psychologue peut répondre à ce genre de problématique. Oui voir un.e psychologue n’est pas réservé aux personnes atteint de troubles mentaux. Je recommande cette expérience à tous.

Il y a une chose que j’aimerai rétablir car je ne l’entend pas souvent dans les médias. Nous ne sommes pas tous égaux face à la confiance en soi. Certains ont des parents qui dès l’enfance les poussent à se dépasser, à faire toujours de leur mieux et à ne pas se soucier de ce que les autres vont dire. Cela a a été mon cas. Ma mère m’a toujours poussé à donner le meilleur de moi même. Elle me disait toujours « Les personnes dont tu as si peur, qui te donnent des gouttes de sueur dans le dos. Elles vont aux toilettes comme toi et moi. Elles sont toutes aussi humaines que toi et moi ».

C’est la première étape, désacraliser le regard des autres. On est tous colocataires au sein d’un énorme appartement qui s’appelle la Terre. Comme dit ma mère, les uns profitent de la vie, les autres sont là pour les accompagner. Faites partie de la première catégorie, la catégorie des gens qui vivent, qui profitent de la vie.

Arrêtez de vouloir être gentils.
Je pense que mes amis pourront le dire, je ne suis pas quelqu’un de gentil. Ou du moins ce ne serait pas la première qualité qu’on utiliserait pour me décrire. Tout simplement parce que comme je le dis souvent être gentil ça ne se mange pas, ça ne paye pas les factures et surtout ça ne rend pas heureux. Ce qui rend heureux c’est de savoir dit non quand on ne veut pas faire quelque chose, c’est de s’imposer même si parfois c’est difficile. Toutes ces fois où vous dites oui à des choses ou vous avez vaguement envie, c’est du temps perdu pour les choses qui vous animent vraiment. Or le temps est une ressource limitée. Choisissez précieusement dans quoi vous investissez votre temps.

Soyez patient avec vous même.
Comme je l’expliquais, nous ne sommes pas tous égaux face à la confiance en soi. Certains l’ont acquis dès l’enfance, pour d’autres c’est un apprentissage plus laborieux. Par exemple depuis petite, j’ai toujours écris que ce soit des poèmes, des nouvelles, des articles… Mais jusqu’à récemment je n’ai jamais eu le courage de publier ce que j’écrivais. Et un jour c’est arrivé je me suis dit « Christelle pourquoi pas toi ? ». A force de tergiversations, de discussions avec mes amies, de phrases inspirantes, j’ai pris mon courage à demain et je me suis lancée. Et je n’ai jamais été aussi heureuse que depuis que j’ai ouvert mon blog et que je vois qu’il est utile et qu’il permet de changer les mentalités petit à petit.

Chacun a son rythme, son propre tempo. Donc écoutez-vous, écoutez-vous vraiment. Prenez du temps seul avec vous-même car après tout vous êtes votre propre meilleur ami, vous êtes votre propre plus grosse énigme à résoudre. Demandez vous ce que vous avez vraiment envie de faire, ce qui vous empêche de le faire actuellement et si vous pourriez faire quelque chose pour lutter contre cela. Et ne soyez pas en colère contre vous-même si vous ne savez pas tout tout de suite.

Si vous souhaitez approfondir encore plus le sujet, je vous joins ici un article qui explique les vertus de la « Think week », pratique popularisée par Bill Gates qui consiste à se couper de tout pendant une semaine afin de réfléchir à ses projets de manière détaillé.

Prenez soin de vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.